Le marchand de Venise, 6 juin 2017
Ouverture hier soir du festival Théâtre aux Jardins du Rosey avec la magnifique pièce de Shakespeare Le Marchand de Venise! Salle comble et public enthousiaste ! Gros succès pour cette première soirée où l’émotion fut partagée. 

 

Photos: Yves Pouliquen 

Victor Hugo mon Amour, 7 juin 2017

Pour sa deuxième soirée le festival  a programmé un spectacle créé à partir des 23’680 lettres  échangées entre Victor Hugo et Juliette Drouet qui nous ont fait parcourir en 1h30 50 ans de la vie du grand homme :

Photos: Yves Pouliquen 

Le Cid, 8 juin 2017

La Compagnie le Grenier de Babouchka (nominée aux Molières 2017) nous a enchantés hier soir avec une version rajeunie et dynamique du chef d’oeuvre de Corneille ! Nous y avons tout retrouvé,  la  passion amoureuse,   l’honneur acquis par la gloire au combat, et un original roi-bouffon donnant à cette tragi-comédie une coloration très shakespearienne! 

Photos: Yves Pouliquen 

Soirée Mahler, 9 juin 2017

Rendu célèbre par le film de Visconti Mort à Venise, l’adagietto de la 5ème symphonie de Mahler qui a ouvert cette 4ème soirée du festival était une lettre d’amour: pour conquérir la jeune Alma, Gustav Mahler lui envoya la partition manuscrite. Elle y répondit en acceptant de l’épouser.
Les trois comédiens qui sont ensuite montés sur scène nous ont transportés de Vienne à New-York où, Geneviève Casile, Sociétaire Honoraire de la Comédie Française, de façon souveraine avec une force intérieure et une vivacité qui ont bouleversé le public, a incarné Alma au soir de sa vie.

Photos: Yves Pouliquen 

Le Portrait de Dorian Gray, 10 juin 2017

Oscar Wilde n’a écrit qu’un seul roman, et c’est un chef-d’oeuvre! Le Portrait de Dorian Gray, adapté pour la scène par Thomas Le Douarec a clôt cette première édition du Festival deThéâtre aux Jardins du Rosey sous les applaudissements d’un public que ce Faust moderne et so british a rempli d’effroi.  Un dîner blanc en compagnie des comédiens et de l’équipe du festival  s’est déroulé en terrasse, sous les étoiles , à la lueur de la pleine lune.

Photos: Yves Pouliquen